Inca Trail

Chemin mythique sur les traces des Incas, le circuit de l’Inca Trail propose de partir depuis Cusco et de traverser en randonnée les chemins qu’utilisaient les Incas pour se rendre au Machu Picchu. C’est l’une des deux routes d’accès permettant d’accéder au site archéologique du Machu Picchu.

Peu connu du très grand public, le chemin des Incas est pratiquement une étape incontournable des adeptes des treks les plus prisés.

  • Important : Les places étant vraiment limitées sur ce circuit, il est souvent recommandé de réserver plusieurs mois à l’avance!

Quelques mots sur les chemins andins traversant le Pérou

Le Pérou est surtout connu dans le monde entier pour les vestiges de la civilisation installée par les Incas, qui avaient notamment déployé des milliers de kilomètres de sentiers à travers le pays.

L’Inca Tail n’est au final qu’un tout petit bout d’un vaste réseau de communication, appelé en langue quechua le « Qhapaq Ñan » (classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO), de l’empire inca du Tahuantinsuyo. Ce vaste réseau s’étend sur plus de 6000 kilomètres allant du Sud de la Colombie jusqu’au Nord du Chili et de l’Argentine.

Ainsi, au milieu de ce vaste réseau de communication inca on retrouve l’Inca Trail, dont le parcours fait approximativement 42 kilomètres, longeant de nombreux vestiges architecturaux, et conduisant ainsi les randonneurs de la forteresse d’Ollantaytambo jusqu’au Machu Picchu.

Pour entreprendre ce périple, en particulier en ce qui concerne les périodes propices et le matériel à prévoir, certaines précautions sont à prendre.

Les meilleures périodes

Il est possible de parcourir le chemin des Incas, à n’importe quel moment de l’année, excepté en Février, quand le parcours est neutralisé pour l’entretenir et quand la pluie est un obstacle à une randonnée agréable.

Les mois de Juin, Juillet et Août, bien qu’offrant des températures relativement basses, et en raison de la sécheresse observée pendant ce trimestre, sont les mois préférés des randonneurs qui se retrouvent en nombre important sur le parcours.

Pour ceux qui recherchent une relative tranquillité, il est préférable de programmer la randonnée en dehors de la saison des pluies, soit de Mars à Mai, ou de Septembre à Novembre.

Quelle que soit la période choisie, si le parcours est autorisé, quelques précautions sont à prendre avant de se lancer dans l’aventure.

Comment réserver à l’avance ?

  •  Il est possible de réserver à l’avance sur internet (via ce lien). C’est une bonne idée de réserver en avance vu que le quota de places pour le circuit inca est particulièrement réglementé. Il faut compter environ 600 euros pour l’excursion complète de 4 jours incluant le guide professionnel, le logement, la nourriture, le ticket d’entrée pour le Machu Picchu + celui du chemin des Incas ainsi que le train retour et le bus vers Cusco.
  • Vous pouvez également visiter l’une des nombreuses agences une fois arrivée à Cusco. Il est possible de négocier les tarifs en faisant jouer la concurrence, à condition toutefois que le quota journalier des 400 personnes ne soit pas déjà atteint, auquel cas vous devrez vous reporter sur un trek alternatif du type Jungle Trail par exemple.

Les précautions à prendre

Physiques

Un petit entrainement, même en se créditant de capacités physiques satisfaisantes, est indispensable pendant quelques semaines avant le départ, en s’imposant de grandes marches avec un sac à dos d’un poids équivalent à celui qui sera emporté.

N’oubliez pas que vous marcherez jusqu’à une altitude de 3600 mètres. Il est vraiment conseillé de rester plusieurs jours au dessus des 2000 mètres avant d’aller plus haut, tout particulièrement si vous êtes sujet au mal de l’altitude. La tradition ancestrale des feuilles de coca vient de leurs vertus à soulager les maux de têtes dus à un oxygène plus rare en montagne.

Le choix des chaussures est primordial, elles doivent être bien adaptées et « faites au pieds » du randonneur.

Formalités administratives

Pour réussir son trek, il est important de s’inscrire, par l’intermédiaire d’une agence sérieuse, plusieurs mois à l’avance.

En effet, l’accès au chemin des incas est limité à 400 touristes/jour.
Il est prudent de souscrire, si ce n’est pas déjà fait, une assurance pour ce genre de périple.

Dernière chose à laquelle on ne pense pas toujours, vérifier la validité de son passeport de la période de réservation, et s’assurer qu’il sera valide six mois à la date de sortie du Pérou.

Matériel

En plus des indispensables chaussettes et sous- vêtements en nombre suffisant, et du sac de couchage il est bon de penser à emporter :
– Des bâtons de marche pour soulager les genoux lors des nombreuses descentes.
– Une petite « pharmacie », désinfectant, antiseptique, bandes, produit anti-moustique, antalgiques, anti-inflammatoires, arnica, nécessaire d’hydratation etc….
– Vêtements de protection contre le froid, la pluie, le soleil….
– Pour ceux qui emmènent appareil photo et objets connectés ( dans la mesure où ils peuvent fonctionner ) prévoir éventuellement un chargeur solaire.

Enfin pour s’assurer un meilleur confort lors du trail, il est judicieux de se munir de monnaie locale pour certains arrêts et pour donner des pourboires.

Inca Trail
5 étoiles sur 1 votes pour le Machu Picchu

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut