Trek et randonnée au Machu Picchu

Le trek du chemin de l’Inca

Le trek le plus populaire pour se rendre au Machu Picchu est le sentier inca classique, qui suit des sentiers originaux que les Incas auraient empruntés de la vallée sacrée jusqu’au Machu Picchu. En cours de route, les randonneurs peuvent découvrir une grande variété de sites incas impressionnants et admirer des paysages époustouflants.

En raison de sa popularité et de l’impact du tourisme sur le sanctuaire historique du Machu Picchu, le sentier est limité à 500 randonneurs par jour (dont 300 sont réservés aux porteurs et guides). Sécuriser une place sur le Chemin Inca signifie qu’il est essentiel de réserver tôt, en particulier pendant la période de trekking la plus chargée de la saison sèche (mai-septembre). Il est donc hautement conseillé de réserver à l’avance le trek du chemin de l’Inca. En raison de ceci, il est souvent plus cher que les autres treks alternatifs. Seuls les guides accrédités ont accès au sentier ; il n’est pas possible de faire ce trek de manière indépendante depuis qu’une loi est passée pour faire face aux dégradations que ce circuit a connu par le passé.

NB : Prenez bien note que le chemin inca est normalement fermé pendant le mois février de chaque année.

En règle générale, un circuit organisé dure 4 jours et 3 nuits avec un départ depuis Cuzco. Le majestueux site archéologique du Machu Picchu arrive comme un bouquet final après avoir arpenté les étroits et vieux chemins des vallées péruviennes. Une relative bonne condition physique est nécessaire pour effectuer. Il est également possible de faire un trek raccourci de 2 jours seulement pour ceux qui le souhaitent.

Recommandation : L’agence de voyage locale Inkayni Peru Tours a une excellente réputation avec plus de 700 commentaires positifs sur Trip Advisor et un certificat d’excellence.

Le Jungle trek

Le Jungle Trek est un trek populaire chez les backpackers en raison de son prix moins élevé que celui de l’Inca trek et de sa grande variété d’activités. La première journée est une balade en V.T.T. sur les routes andines. Les jours suivants, vous aurez la possibilité de faire du rafting, de la tyrolienne et évidemment de la randonnée, avec même un bref passage sur le chemin inca originel.

La recommandation : la très réputée compagnie locale Inkayni Peru Tours, extrêmement bien notée sur Trip Advisor avec 5 étoiles et plus de 700 avis, propose ce circuit très complet :

 

Le trek du Salkantay

Ce trek un peu plus long que les autres s’adresse aux amoureux de la randonnée pure avec ses passages dans les montagnes péruviennes.

Ce trek est un peu plus exigeant que les autres d’un point de vue physique en raison de sa longueur et de son important dénivelé nécessitant un peu plus d’adaptation à l’altitude.

Le trek du Salkantay est un grand défi de trekking de 5 jours / 4 nuits avec des paysages incroyables. Le point culminant du trek est le Mont Salcantay, le sommet des Andes à 6 271 m d’altitude. Salkantay est le deuxième trekking le plus populaire de la région après l’Inca Trail et a été élu l’un des 25 meilleurs treks au monde par National Geographic.

 

Le trek de Lares

Le trek de Lares est un sentier moins exigeant qui offre des possibilités inégalées d’interaction avec les communautés andines locales qui ont peu changé au cours des derniers siècles. C’est la meilleure expérience de trekking culturel de la région. Nous recommandons vivement le Lares à tous ceux qui veulent combiner de grands paysages avec la culture.

 

Trek avec guide francophone

Si la langue anglaise ou espagnole vous pose problème, vous pouvez vous orienter vers un tour organisé avec guide francophone. C’est une caractéristique difficile à trouver, mais il en existe quelques uns.

Notre recommandation : l’agence franco-péruvienne Casas del Peru

N’hésitez pas à leur demander un devis pour un circuit sur mesure, par exemple pour un circuit plus court que ceux proposés sur le site, si vous souhaitez vous focaliser davantage sur le Machu Picchu ou souhaitez limiter le temps ou le budget.

Quel est  le meilleur moment pour randonner au Machu Picchu ?

Il y a deux saisons principales dans les Andes subtropicales péruviennes – une saison sèche qui commence vers la fin avril et dure jusqu’à la fin octobre, et une saison humide plus chaude qui commence au début novembre et se termine au début avril.

La période la plus populaire pour faire du trekking au Machu Picchu se situe entre mai et septembre, car la probabilité de rencontrer de la pluie est faible. Les sentiers sont cependant très fréquentés en cette période de l’année et il est difficile d’éviter les foules à l’intérieur de la Citadelle, ainsi que sur le Chemin Inca.

Les mois les plus pluvieux sont janvier et février, et ne sont pas parfaits pour le trekking. Le chemin inca est en effet fermé pour restauration en février.

Le meilleur moment pour faire du trekking au Mach Picchu, si vous essayez d’éviter les foules et la pluie, est pendant les mois intermédiaires de la saison sèche, avril-mai et fin septembre, octobre et début novembre.

Les températures tendent à être très modérées et constantes tout au long de l’année, avec des maximales moyennes entre 25 et 28°C et des minimales moyennes de 7 à 10°C. Pendant la journée, le climat est généralement chaud et humide, et le soir, froide et glacial. Il peut faire particulièrement froid (au-dessous de zéro °C) la nuit de mai à septembre.

Il est important de noter que le temps est imprévisible dans les Andes et qu’il y a toujours la possibilité de rencontrer de la pluie quelque part sur la piste, peu importe la saison. De bons vêtements de pluie imperméables sont indispensables. Le brouillard, en particulier au petit matin, est également fréquent au Machu Picchu. Ne soyez pas trop déçu si la citadelle est enveloppée de brume – elle se dissipe généralement en fin de matinée / début d’après-midi.

Allé en haut